Blog

12 Sep 2017

Le français, un atout fantastique sur la scène internationale

Dans Le français dans le monde (n°413  septembre-octobre 2017), la revue des professeurs de français langue étrangère, dans la rubrique... Lire la suite
12 Sep 2017

Synergies Brésil n°12

Le numéro 12 de la revue Synergies Brésil, éditée par le GERFLINT, vient de paraître. Intitulé " Territoires et expériences de la francophonie en Amérique du Sud et ailleurs",... Lire la suite

Mes Livres

... et le monde parlera français

Genre :Actualités

Sortie: 15/05/2017

Dans un contexte de repli et d’interrogations, ce livre dresse un état des lieux, décrit les acteurs et les enjeux liés à la diffusion internationale de la langue française et à la francophonie et esquisse des stratégies de remobilisation pragmatiques et concrètes. ........................................................................................................ Livre numérique : 4,99 € - Livre papier : 18,00 €

En savoir +

... et le monde parlera français

Dans l'émission la "Danse des mots" : Et le monde parlera français.

RFI - 07/09/2017

Longtemps responsables du CIEP (Centre international d'études pédagogiques) Marie-Laure Poletti et Roger Pilhion viennent de faire paraître Et... Plus d'information

Si la langue française était la langue du futur ?

TV5MONDE - Le 64' - rubrique "Grand Angle" - 20/07/2017

N'y voyez ni arrogance, ni nostalgie, mais une réalité démographique et géopolitique. A l'occasion des 8èmes Jeux de la Francophonie à Abidjan,... Plus d'information

Tous les articles de la revue de presse

Présentation du livre

… et le monde parlera français.

Une part importante des opinions publiques pense que l’anglais est en passe de devenir ou est devenu une lingua franca universelle. La mondialisation a, en effet, produit une situation d’hégémonie linguistique sans précédent. Mais celle-ci pourrait avoir atteint ses limites.

La perte d’influence des Etats-Unis d’Amérique dans le monde, la recherche de contre-pouvoirs, la revendication de la diversité et les technologies de l’information et de la communication ont ouvert des brèches.

Plusieurs grands pays n’ont d’ailleurs pas renoncé à promouvoir leur langue hors de leurs frontières et mènent des actions ambitieuses.

La France a longtemps fait figure de pionnière en la matière. Mais aujourd’hui elle semble hésiter à poursuivre dans cette voie. Le doute, voire le défaitisme s’installent : certains n’hésitent pas à affirmer que la langue française est un frein à l’attractivité de la France.

Le livre et le monde parlera français arrive à point nommé pour nous rappeler les enjeux liés à la diffusion de la langue française dans le monde, enjeux économiques, politiques, culturels. Il nous rappelle, si besoin était, que la langue française reste un vecteur d’influence majeur pour la France, que le français est parlé bien au-delà de nos frontières, qu’il reste, en ce début du XXIème siècle, une des grandes langues de communication internationale et qu’il peut même être appelé à se développer sensiblement dans les trente ans qui viennent sur le continent africain.

La langue française est un vecteur naturel des échanges économiques au sein de l’espace francophone et un des atouts majeurs de la France sur le plan diplomatique puisque pas moins de 84 pays et gouvernements sont désormais membres de l’Organisation internationale de la Francophonie, plus de la moitié de ces pays sans être le moins du monde francophones, au nom des valeurs portées par le français, du message universel des Lumières et de la Déclaration des droits de l’homme.

La démarche des auteurs, Marie-Laure Poletti et Roger Pilhion, tous deux très investis professionnellement dans ces questions et spécialistes de l’enseignement du français langue étrangère et de la politique linguistique et éducative, s’appuie sur une analyse rigoureuse.

Leur livre dresse un état des lieux des francophones dans le monde, de l’enseignement en français et du français langue étrangère, de l’emploi du français dans les organisations internationales et à l’Union européenne.

Il présente les atouts du français dans la mondialisation et esquisse des stratégies de remobilisation pragmatiques et concrètes à partir d’exemples de bonnes pratiques.

Il s’attache à définir les priorités géographiques et sectorielles d’une action publique qui est à reconstruire largement. 

Il insiste enfin sur la nécessité de redonner à la promotion de la langue française dans le monde et à la francophonie une véritable priorité politique grâce à différentes mesures : renforcement du pilotage politique et de la coordination interministérielle en France ; soutien accru à la Francophonie institutionnelle et à la création d’un dispositif culturel francophone ; redynamisation du dispositif de coopération linguistique et politique d’aide au développement davantage centrée sur l’éducation ; politique d’enseignement des langues dans le système français plus audacieuse et volontariste. La réaffirmation de ces priorités politiques, assortie de moyens adaptés, conditionne les perspectives de développement de la diffusion du français, en particulier sur le continent africain. Celles-ci sont, en effet, potentiellement importantes, compte tenu de la croissance démographique attendue dans cette région du monde, mais elles dépendent largement des politiques d’accompagnement qui seront mises en place pour le développement de ces pays. En d’autres termes, soulignent les auteurs, les discours incantatoires des hommes politiques ne suffisent pas.

Ce livre est donc un appel aux pouvoirs publics pour une relance effective d’une politique de promotion de la langue française à l’étranger, au nom des intérêts de la France mais aussi au nom du pluralisme linguistique et de la diversité culturelle qui constituent le fondement de la politique de soutien à la langue française dans le monde.

Il est un appel à la réaffirmation d’une identité française et francophone dans un monde multipolaire, résolument ouverte sur l’Europe, le monde et les échanges interculturels, à l’opposé des replis identitaires et des discours populistes. Mais il est aussi un appel au sursaut face à des élites qui semblent confondre américanisation et mondialisation.

La préface de l’ouvrage, sous la plume de Jean-David Levitte, ambassadeur de France, membre de l’Académie des sciences morales et politiques et conseiller diplomatique de deux présidents de la République, souligne cette dimension politique.

… et le monde parlera français s’accompagne d’infographies et se termine par des annexes qui sont autant de fiches descriptives pour mieux connaître la Francophonie institutionnelle, de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), en passant par TV5 Monde, et découvrir les acteurs publics français de la politique du français, de l’Académie française à la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF) en passant par les services du ministère des affaires étrangères, le Centre international d’études pédagogiques (CIEP) ou France Médias Monde.

Ces fiches donnent à connaître les acteurs publics québécois, belges et suisses de la politique du français et se terminent par une présentation des nombreux organismes associatifs et privés, comme les alliances françaises, la Mission laïque française  (Mlf), la Fédération internationale des professeurs de français (FIPF) ou les associations de défense de la langue française, comme l’Association francophone d’amitié et de liaison (AFAL) ou Avenir de la langue française (ALF). 

Lire la suite

Biographie

Pilhion, Poletti

Marie-Laure Poletti, et Roger Pilhion ont consacré l'essentiel de leur vie professionnelle au français.

Roger Pilhion a consacré la majeure partie de sa vie professionnelle au français et à la politique linguistique. Il a travaillé 18 ans à l’étranger, dans la coopération linguistique et éducative, puis 22 ans dans l’administration, au ministère des affaires étrangères en tant que sous-directeur chargé de la politique linguistique et éducative, et au CIEP, comme directeur adjoint. Il est actuellement administrateur de la Mission laïque française et de l’Alliance française Paris Ile-de-France.

Marie-Laure Poletti a enseigné le français en France et au Québec. Responsable du Bureau pour l’enseignement des langues et des cultures (BELC) puis du département langue française du Centre international d’études pédagogiques (CIEP), opérateur public pour l’international du ministère de l’éducation nationale, elle a effectué de très nombreuses missions de formation et d’expertise à l’étranger. Elle est auteur de manuels de français langue étrangère pour des publics d’enfants et d’adolescents, parmi lesquels Grenadine et Adosphère

Lire la suite

Écrire à l'auteur

Vous devez être connecté(e) pour envoyer un message. Se connecter

track